• L'école

    Un enfant Asperger a une intelligence normale, sans déficit. Il apprend spontanément et naturellement, faculté qu'il met souvent aux services de quelques centres d'intérêts particuliers.

    Mais, très souvent, ce qui ne l'intéresse pas ne lui semble pas utile donc il ne les retient pas.

    Si très souvent jusqu'en fin de primaire cela ne pose pas de gros soucis, à partir du collège cet apprentissage par "intérêt" peut prendre de l'importance et mettre l'enfant face à de réelles difficultés.

    Il existe quelques stratégies pour pallier au problème, mais cela ne résout pas l'ensemble.

    En effet, les enfants évoluent dans un cadre scolaire formaté, très linéaire en soi. Les enfants Asperger sont plutôt de type "arborescent" ou "visuel".

    Le système basique d'apprentissage et leur mécanisme d'apprentissage peuvent se trouver très vite en décalage et on se retrouve avec des enfants désinvestis, démotivés et résignés à l'échec.

    Mais quelle erreur!!! Ces enfants ont souvent un énorme potentiel, une fenêtre ouverte sur une autre vision des choses et pourtant on retrouve régulièrement ces enfants en classe spécialisée ou en redoublement. Un vrai paradoxe!

    Il faudrait qu'un jour, on repense le système scolaire afin que chaque enfant puisse être évaluer en fonction de ce qu'il sait et non en fonction de ce qu'il semble restituer.

    Mais bien sûr, on ne vit pas au pays des Bisounours...

    Maman F.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :